QUE SIGNIFIE VEGGIE ?

Le terme « veggie » désigne une alimentation végétale.

Il ne s’adresse pas seulement aux végétariens mais aussi à toutes les personnes qui souhaitent réduire leur consommation de protéines animales au profit des protéines végétales à travers des recettes veggie.

En France, 1 personne sur 2 consomme occasionnellement des produits végétariens. *
34% des foyers français sont flexitariens. **

Oryoki by Milical donne le pouvoir au végétal !

*Étude du Cabinet CHD Expert, Septembre 2016
** Étude Kantar WorldPanel, Septembre 2016

QUEL EST L’INTÉRÊT DES PROTÉINES VÉGÉTALES ?

En plus de présenter des avantages concrets pour la planète, manger plus végétal a des répercussions positives sur la santé.

null

Impact environnemental

La majorité de nos apports protéiques est issue de produits animaliers alors que l’élevage est extrêmement polluant : c’est l’un des principaux secteurs émetteurs de gaz à effet de serre !

L’impact environnemental de la production de protéines végétales est largement inférieur à celui des protéines animales et contribue à :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à l’assimilation et à la fixation dans le sol de l’azote
  • diversifier les types de cultures
  • améliorer la qualité et la fertilité des sols
null

Enjeu alimentaire

La population mondiale ne cesse de croitre entraînant un besoin croissant en protéines alors que les surfaces agricoles, elles, n’augmentent pas. En 2050, la planète devra nourrir 9 milliards d’êtres humains et quand on sait qu’il faut environ 10kg de protéines végétales pour produire 1kg de protéines animales, orienter l’alimentation vers davantage de protéines végétales devient indispensable !

null

Des bénéfices pour la planète

Les protéines végétales se positionnent au premier plan de la transition agro-écologique à venir pour répondre aux enjeux alimentaires et environnementaux de la planète.

null

Des bénéfices pour la santé

Les professionnels de santé s’accordent à dire que notre alimentation devrait être davantage diversifiée et intégrer plus de sources de protéines végétales. En effet :

  • Les protéines végétales sont très peu acidifiantes pour l’organisme contrairement aux protéines animales.
  • Un repas à base de protéines végétales est souvent plus pauvre en matières grasses et acides gras saturés qu’un repas à base de protéines animales. En effet, une des premières sources de protéines animales sont les viandes qui sont riches en acides gras saturés. De plus, les végétaux sont sources de vitamines, minéraux, antioxydants, fibres, … autant de nutriments indispensables à un bon équilibre alimentaire.